À propos de Jérémy

« Je n’avais pas envie d’être un simple habilleur. Je ne peux pas choisir un produit que je n’aime pas, je ne fonctionne qu’aux coups de coeur ». À 29 ans, Jérémy est le parfait spécimen de la réussite paloise en matière de mode masculine.

Avec sa boutique Contresens, il a su capter une clientèle exigeante, amatrice de belles matières et de marques en vogue. « Petit, je ne savais pas ce que je voulais faire mais j’ai toujours aimé accompagner ma mère dans les boutiques ». Après un BTS comptabilité qu’il abandonne pour aller travailler chez Zara, il se retrouve parachuté dans un petit magasin homme de la rue Bernadotte. Le lieu ferme.
Jérémy décide de voler de ses propres ailes à contresens. « Je voulais proposer quelque chose de différent, d’un peu plus pointu ». Il démarre avec quatre noms qui ont le vent en poupe. Paul & Joe, Filippa K, Bill Tornade, les baskets Veja et la clientèle adhère, adore. « Je n’avais pas envie d’être un simple habilleur. Je ne peux pas choisir un produit que je n’aime pas, je ne fonctionne qu’aux coups de coeur ».
Aujourd’hui, on ne compte plus les marques qui se sont ajoutées à ses premières amours parmi lesquelles Melindagloss, Barbour, KWay, AMI (Alexandre Mattiussi)… « Je privilégie le produit plus que la marque, je suis plus sensible aux belles matières qu’aux griffes en elles-mêmes ». Une sensibilité qui passe aussi par la déco même de sa boutique : « Je déteste les magasins aseptisés ». Notre homme se définit comme bordélique organisé, « c’est plus chaleureux » et aime recevoir ses clients comme à la maison : café, bonbons et palabres… Les ingrédients essentiels d’une recette conviviale et réussie.

– Texte extrait du magazine Blossom #1

contresens_sensible